Michèle MILLEROT

Plasticienne

m.millerot(at)orange.fr

Fabriquer a toujours été une attitude inhérente à ma vie.
A l’adolescence, je commence à créer des objets, cousant des vêtements, recyclant barils de lessive et autres cylindres de carton en pouf ou lampadaire…, restaurant des vieux meubles chinés dans le grenier de mes parents, puis chez Emmaüs, quand ce n’est pas sur les trottoirs de la ville…J’aime déjà les matériaux, le maniement des outils et la précision de la main. 

En 2001, je finis par trouver le chemin des ateliers d’Arts Plastiques des Beaux Arts, animés par Anne Chignard, sans savoir que l’envie d’une création plus artistique, malgré les affres et les doutes, ne me lâcherait plus. J’enchaîne les années d’ateliers : Arts Plastiques mais aussi modelage, peinture à l’huile, dessin à la craie, gravure ; les stages ponctuels : dessin à l’encre de Chine, papier végétal, origamis, construction de cabane, feutrage de laine mais aussi soudure car je découvre le fil de fer et le métal comme médium puissant. 

Tout est bon ! Je me sens une proximité, presque une intimité, avec la matière.

Je me nourris de visites de musées, d’expos, de rencontres avec des œuvres d’artistes reconnus ou pas. Pour les connus : Marc Perez, Joana Vasconcelos, entre autres.

Je connais le bonheur de vivre des moments d’intense mobilisation autour d’un projet qui fait perdre toute notion du temps et du quotidien, alors qu’inlassablement, je reviens sur une ligne, un équilibre de formes, une harmonie de couleurs.

Ces dernières années, je me ressource au temps long et au travail quotidien nécessaires à la sculpture-papier (initiée par Nadine Morel - atelier de la Sardine Eblouie).
A l’art textile et à la broderie aussi.
Comme une méditation de l’esprit tandis que main et œil s’activent.


 



 








 



Commentaires